Pisé et bois local : L’espace rural de services de proximité à Marsac-en-Livradois reçoit deux distinctions

Prix de la Première œuvre 2013 et Prix national d’architecture en terre crue 2013

L’espace rural de services de proximité construit en terre et bois à Marsac-en-Livradois au cœur du Parc Livradois-Forez a reçu deux distinctions. Réalisé par l’architecte Boris Bouchet pour le compte de la municipalité, ce bâtiment a été distingué le 18 novembre par le Prix d’architecture de la Première œuvre 2013 et le Prix national d’architecture en terre crue 2013 de l’association AsTerre. Dans une démarche de valorisation des techniques locales – les constructions en terre crue son nombreuses dans la ville –, il a choisi de réaliser le socle du bâtiment en pisé et d’y superposer une structure bois issue des filières locales. Pour profiter des qualités esthétiques du pisé tout en assurant la bonne isolation du bâtiment, un double mur est mis en œuvre  : 40 cm de pisé porteur, 20 cm d’isolation en liège, 25 cm de pisé en façade. Au nord, le projet s’adosse au pignon voisin par un volume surélevé contenant les circulations verticales. Un bandeau vitré ménagé sur toute sa longueur accompagne la lumière naturelle jusque dans le hall. L’hiver, il laisse entrer les rayons du soleil pour chauffer le mur en pisé, capable de restituer la chaleur dans les intérieurs. À l’étage, le plan s’organise le long d’une galerie avec vue sur les monts du Livradois. Elle dessert les cabinets médicaux par de petites alcôves qui tiennent lieu de salles d’attente. À l’intérieur de chaque cabinet – aujourd’hui tous occupés –, le bureau du médecin est largement vitré et donne sur l’église du bourg, contrairement à la salle d’auscultation qui est en retrait afin de préserver l’intimité des patients.

Maison du Parc naturel régional Livradois-Forez – 63880 Saint-Gervais-sous-Meymont – 04 73 95 57 57